« Mon expérience de Twitter » par Niels Ackermann


Niels Ackermann

9370 tweets – 249 abonnements – 638 abonnés

Photojournaliste, geek et passionné de politique suisse et ukrainienne.

.

Qui est-ce que je follow sur Twitter ?

Mes différents pôles d’intérêts se partagent ma timeline:
– la photo via de nombreux photographes, français pour la plupart, ainsi que les comptes de quelques fabricants, ceux qui arrivent à proposer plus qu’un twit automatique de leurs rss.
– la politique suisse et ukrainienne, mais je préfère la suivre via des citoyens, bloggeurs ou certains journalistes que par les partis, et encore moins par les candidats dont les comptes ont tendance à n’être actifs qu’en période de campagne et  sont souvent très barbants.
– mes amis.
– quelques followers. Je ne suis pas systématiquement en retour, mais dès que des interactions se créent (une réponse, une question etc) j’aime approfondir ces « relations » et voir ce que la personne raconte.
J’évite de suivre les twittos trop actifs, j’aime garder une timeline « à échelle humaine » pour ainsi dire, être capable de suivre le flux de l’actualité sur un laps de temps de plus de cinq minutes.

Qui sont mes followers ?

Des gens eux aussi issus de mes différents pôles d’intérêts:
– des photographes, amateurs de photo et quelques journalistes. Ils suivent mes voyages réguliers en Europe de l’Est, ou mes conseils et critiques sur du matériel.
– des politiciens, partis ou citoyens engagés, en Suisse et en Ukraine
– des amis
Mes twits sont très variés, j’ai mes phases très politiques, d’autres plus axées techniques, ça doit être assez ennuyant pour ceux qui ne partagent pas tous mes intérêts, par rapport à certains twittos qui ont une certaine régularité dans les thématiques.

Créer un compte Twitter, pourquoi ?

Un ami toujours très au fait des services web (@donaldjenkins) m’avait parlé déjà fin 2006 de Twitter, il ne jurait déjà que par ça. Je trouvais pour ma part l’idée de m’exprimer en 140 caractères complètement idiote et réservée à un exercice narcissique du type « je viens de manger une pomme ». J’ai fini par revoir mon jugement quelques années plus tard, mais je ne sais plus exactement pourquoi. J’ai aussi mis longtemps à admettre que Facebook pourrait m’apporter quelque chose, et c’est à peu près à la même période que j’ai décidé d’essayer, par curiosité plus que par intérêt.

En quoi Twitter m’est-il utile hors de la vie numérique ?

Twitter est assez paradoxal. Tout y est court et très synthétique, mais on y noue des contacts que je trouve plus profond que sur un réseau comme Facebook. Régulièrement, quand j’ai une question technique, besoin d’un coup de main sur un sujet spécifique, j’obtiens très rapidement des réponses bien plus intelligentes et pertinentes que sur Facebook.
Au fil du temps, j’ai constaté, et c’est à la fois un avantage et un inconvénient, que Twitter fait office de « soupape d’expression » pour moi. La moindre idée, même embryonnaire, peut y être évacuée rapidement. Souvent c’est pratique, parce qu’on n’a pas besoin de la développer pour pouvoir la lancer dans le débat. Le corollaire négatif, c’est que depuis que j’ai de tels canaux pour évacuer mes bribes d’idées, j’ai énormément de peine à en conserver assez pour écrire un billet sur mon blog. Il y a quelques années, je rédigeais des petits comptes-rendus illustrés de mes voyages, désormais, avec l’envie de rapidement partager la moindre image instagram, la moindre citation amusante, il ne reste plus, à la fin de la journée, de matière (et d’énergie) pour écrire quelque chose de plus étoffé. C’est dommage et j’aimerais bien trouver un équilibre qui me permette de concilier les deux.

Retrouvez toutes les interviews dans la catégorie correspondante, dans le menu de gauche ! -> interviews

Advertisements

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s