« Mon expérience de Twitter » par Alexandre Garcia


Alexandre Garcia

2520 tweets – 591 abonnements – 822 abonnés

swiss digital archivist, member of @archiveilleurs – I’m not on Twitter all day long!

.

Qui est-ce que je follow sur Twitter ?

 Je suis avant tout les comptes d’individus ou d’organisations liés à mon domaine professionnel (les archives et la gestion de l’information) ou à l’actu IT en général. Ils ont longtemps constitué l’unique cercle de ma timeline et en représentent encore maintenant 90%.
Ce n’est que récemment que je me suis intéressé à la twittosphère romande, à partir du moment où j’y ai retrouvé des personnes que je connaissais « in real life », comme on dit. Depuis, je suis aussi quelques blogueurs romands, des politiciens, des médias ou des comptes liés à la vie locale. Mais ça reste marginal sur l’ensemble de mes abonnements.

Qui sont mes followers ?

Comme mes tweets sont surtout d’ordre professionnel, mes followers sont dans leur grande majorité des gens qui travaillent dans le même domaine. Je suppose que le reste des followers a été amené à me suivre par un follow back. Pour ma part, je ne follow back pas systématiquement, et je n’attends pas qu’on le fasse quand je m’abonne à un compte.
J’ai arrêté de faire la chasse aux « fauxlowers », parce que c’est un travail de Sisyphe et que je ne me soucie finalement pas de la véracité du nombre de mes abonnés actifs.

Créer un compte Twitter, pourquoi ?

Je me suis inscrit sur Twitter en 2008, dans l’espoir d’y trouver une nouvelle source de veille professionnelle, à côté de tous les flux rss compilés dans mon agrégateur. N’y repérant personne correspondant à mes intérêts, je n’ai pas exploré davantage la plate-forme. Un an plus tard, le nombre d’utilisateurs avait explosé, et je me suis rapidement constitué un cercle important de confrères qui partageaient mes intérêts et avec qui j’ai pu entamé un dialogue. C’était surtout des comptes anglo-saxons au départ, les francophones n’y sont arrivés dans leur majorité qu’en 2010-2011.
Depuis le début, la majorité de mes tweets sont des partages de liens, pro ou non (mais pour les pro, ça passe en général par un fil de veille collaboratif que j’ai monté avec des confrères, les @archiveilleurs). J’aimerai tendre vers plus de dialiogue, être plus interactif, mais le temps manque, d’autant que je ne tweete pas en real time. Comme je l’écris dans ma bio, I’m not on Twitter all day long!

Quelles sont mes habitudes d’utilisation ?

En terme de consommation, je ne consulte quasiment jamais ma timeline. Je suis un grand adepte des listes, où mes abonnements sont classés par centres d’intérêts. Ca me permet de suivre les conservations plus facilement, et de passer en revue plus efficacement ce qui s’est dit. Malheureusement, les listes sont devenues moins fonctionnelles dans la dernière mise à jour du site et des apps.
Comme je n’ai pas de smartphone, je n’ai pas un usage en temps réel de Twitter (et il ne me sert donc pas à grand chose dans la vie pratique). Je consulte les fils en début de journée, puis plusieurs fois si je suis dispo, ou quand je tweete ou que j’ai une interaction avec quelqu’un.

En quoi Twitter m’est-il utile hors de la vie numérique ?

Twitter est devenu une brique de mon développement professionnel, comme outil de veille et comme endroit où j’ai pu faire la connaissance de collègues expérimentés, enthousiastes et sympas, que j’ai eu parfois le plaisir de rencontrer IRL après coup.
Au fur et à mesure que j’explore la twittosphère romande, c’est aussi devenu une source alternative pour l’actu suisse.
Mais il faudra que j’attende de passer au smartphone pour l’utiliser comme bulletin météo ou indicateur de retard des bus 🙂

Twitter a-t-il été pour moi le lieu d’une anecdote ?

Pas d’anecdote, mais une supplique à l’adresse des personnes que je follow: par pitié, arrêtez d’utiliser le mot « twittos », c’est moche et ça ne veut rien dire. On n’est pas des céréales ou des croquettes pour chiens… Par ailleurs, ça me gêne qu’on se définisse par l’outil qu’on utilise. On ne penserait pas à inventer un terme similaire pour Facebook ou Gmail. Et les utilisateurs d’Identica seraient-ils une sous-race de twittos?

Tous les jours, Pegasus Data accueille des utilisateurs/trices de Twitter qui témoignent de leur utilisation de ce réseau social. Soumettez vous aussi votre mini-interview en répondant à au moins trois questions de ce formulaire ! C’est une occasion de vous présenter et de partager vos intérêts et compétences, une manière de solidariser un réseau plutôt que de flatter les égos !

Retrouvez toutes les interviews dans la catégorie correspondante, dans le menu de gauche ! -> interviews

Advertisements

2 réponses à “« Mon expérience de Twitter » par Alexandre Garcia

  1. Merci pour cette excellente contribution !
    Je ne m’étais jamais fait cette réflexion auparavant, mais c’est vrai que je vous rejoins tout à fait sur le questionnement autour de l’appellation « twittos ». Non seulement le mot lui-même prête plus à rire qu’à définir un groupe de personnes, mais ce groupe de personnes-ci nécessite-t-il vraiment une appellation particulière ?
    D’autres partagent-ils ces préoccupations ?

    • Dire que c’est une « préoccupation » est un peu fort à mon goût. J’ai toujours considéré que le terme « twittos » regroupait une minorité d’utilisateurs de Twitter, ceux qui l’utilisent, justement.
      Pratiquant deux outils de microblogging distinct (Twitter et identi.ca), je suis plutôt gêné par les termes « twitt », « twitter », « live-twitt », etc. Surtout quand je poste un message un peu meta qui doit se retrouver sur les deux réseaux.
      On dirait parfois que le cyberespace, par définition sans frontière, perturbe les étriqués que nous sommes, et que pour des raisons commerciales et/ou identitaires, nous recréons des barrières là où il y n’y en a pas. A commencer par les DRM, et les absurdités des contenus visibles seulement depuis une IP « nationale ».

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s