« Mon expérience de Twitter » par Yann Heurtaux

Yann Heurtaux

22899 tweets – 662 abonnements – 937 abonnés

.

Qui est-ce que je follow sur Twitter ?

Beaucoup de gens très différents, trop d’ailleurs (de gens, on n’a jamais trop de différences autour de soi). Et déformation professionnelle oblige, beaucoup de marques / présences institutionnelles / agences web ou de com’.
J’aimerais redescendre sous les 400 abonnements, mais c’est un travail de tri qui demande un temps que je n’ai pas en ce moment. Je me repose donc sur mes listes :
– « Central twerk » pour ceuw que je veux suivre de près. Majoritairement des twittos qui sont devenus des amis, et les plus drôles de ma TL même s’ils me sont inconnus.

Qui sont mes followers ?

Je ne cartographie pas précisément. Cette dernière année, je n’ai pas assez « accueilli » mes nouveaux followers, pour engager la conversation. C’est une lacune que je veux combler.
Mais ne soyez pas timides, PARLEZ MOI JEUNES GENS.

Créer un compte Twitter, pourquoi ?

Au départ, for the Lulz bien évidemment. C’était l’extension naturelle de mes habitudes de vieux rat de forums de gamers.
Ironie mordante, faits précis, liens de qualité.
La gestion de l’API par Twitter, et les problèmes d’écosystème que cela pose aux développeurs, me feront peut-être quitter la plateforme. J’ai créé un compte app.net dès la phase de crowdfounding de ce dernier, pour voir.

Quelles sont mes habitudes d’utilisation ?

J’essaye de me ménager des fenêtres d’utilisation tout au long de la journée : en transport sur mon smartphone évidemment, par plages de 15 à 30′ de veille au travail pour la lecture / curation de liens liés à mon domaine (web, community/conversation management, gestion de contenu et médias sociaux, donc). De manière variable sur laptop ou tablette pendant la soirée.
L’interaction et la conversation viennent le plus souvent après 17h  (« l’heure de pointe du lol », comme l’avait défini un trublion parisien). Mes insomnies régulières donnent également souvent naissance à des échanges inattendus.

En quoi Twitter m’est-il utile hors de la vie numérique ?

J’ai décroché mes 3 derniers jobs via les réseaux et médias sociaux (2 sur Twitter, 1 sur Facebook).
J’ai rencontré mon épouse et certains de mes plus proches amis sur Twitter.
En tant que drogué profond à l’info politique voire économique, j’y assouvis ma passion sans vergogne.

Twitter a-t-il été pour moi le lieu d’une anecdote ?

Un jour j’ai pris un train avec 25 kg de bières belges pour venir assister à une crémaillère. Je m’étais invité via Twitter. J’y ai rencontré ma future femme.

Tous les jours, Pegasus Data accueille des utilisateurs/trices de Twitter qui témoignent de leur utilisation de ce réseau social. Soumettez vous aussi votre mini-interview en répondant à au moins trois questions de ce formulaire ! C’est une occasion de vous présenter et de partager vos intérêts et compétences, une manière de solidariser un réseau plutôt que de flatter les égos !

Retrouvez toutes les interviews dans la catégorie correspondante, dans le menu de gauche ! -> interviews

Advertisements

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s